La Communauté est-africaine (EAC) a été rétablie  le 7 Juillet 2000, lorsque le traité portant création de la Communauté d'Afrique de l'Est qui a été signé en le 30 novembre 1999 est entré en vigueur après sa ratification par les trois Etats fondateurs (Kenya, Tanzanie et Ouganda). La Communauté  avait été mise sur pied en 1967 mais s’est par la suite effondré en 1977.

Le 18 Juin 2007, les républiques du Rwanda et du Burundi ont adhéré au Traité de l'EAC et sont devenus membres à part entière de la communauté le 1er Juillet 2007.

Avec une population totale de 135,4 millions et une superficie totale de 1,8 million km², la CAE s'efforce d'élargir et d'approfondir l'intégration économique, politique, sociale et culturelle afin d'améliorer la qualité de vie des habitants de l'Afrique orientale grâce à une compétitivité accrue, la valeur ajoutée à la production, le commerce et les investissements.

Ses institutions comprennent:

  • La Commission du Bassin du Lac Victoria (LVBC)
  • L’Organisation pour la sécurité de l’Aviation Civile (CASSOA)
  • Le Conseil Interuniversitaire de l’Afrique de l’Est (IUCEA)
  • L’Organisation des Pêcheries du Lac Victoria (LVFO)
  • La Banque Est Africaine de Développement (EADB)

Le Siège de l'EAC est à Arusha, en Tanzanie.

Les Etats membres actuels sont les suivants: le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, et le  Burundi