Guinée Equatoriale

Capitale: Malabo

Population: 616 459 hab

Superficie:  28 051 km2 

Date d'adhésion: 1968

Produit intérieur brut: 12.9 Md€ (DGT 2012) 

Taux de croissance de la population:   2,8%

Monnaie:  17,052 Md USD (XAF)

Langue officielle: Français, Espagnol et Portugais

Indicatif téléphonique:+240

Espérance de vie: 51 ans

 

  • Economie

 L'économie de la Guinée équatoriale est caractérisée actuellement par la forte production pétrolière de la Guinée équatoriale qui place le pays comme le troisième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne. La production de pétrole et de gaz, portée par trois grandsgisements offshore (Zafiro, Alba, Ceiba), a permis au pays d'avoir une croissance économique à deux chiffres depuis une dizaine d'années (ainsi en 2001 sa croissance fut de 70 %), et de devenir l'un des plus grands receveurs d'investissements étrangers en Afrique. La Guinée équatoriale est un pavillon de complaisance. Le gouvernement a ordonné en 2005 un plafonnement de la production de pétrole à350 000 barils/jour. Le PIB par habitant du pays varie selon les sources mais compte parmi les plus élevés du monde.

Toutefois ce miracle économique reste très théorique pour la majorité de la population, qui a jusqu'ici fort peu profité de la manne pétrolière, voire a souffert de l'inflation provoquée par cet afflux de devises. La santé publique, l'éducation et les infrastructures ont relativement peu progressé comparativement au bond énorme du PIB par habitant. Le gouvernement est accusé par l'opposition de s'être emparé d'une partie des revenus pétroliers.

En dehors du secteur pétrolier, la majorité de la population vit de l'agriculture ou de la pêche vivrière, mais on trouve aussi des plantations et des exploitations forestières destinées à l'export.

Les principaux produits exportés sont donc le pétrole brut (90 % des recettes d'exportation), le méthanol (produit à partir du gaz naturel d'Alba dans une usine sur l'île de Bioko), et quelques produits forestiers (bois exotiques) et agricoles (notamment le cacao). Le gaz naturel liquéfié s'y ajoutera dans quelques années.

L'estimation 2009 du PIB par habitant place la Guinée équatoriale parmi les pays relativement riches, mais elle n'est que 121ème sur 177 à l'indice de développement humain.

 

  • PIB Composition par secteur

Agriculture 3,6%: le café, le cacao, le riz, l'igname, le manioc (manioc), les bananes, les noix d'huile de palme; l'élevage; bois

Industrie 89,7%: pétrole, gaz naturel, scieries

SERVICES 4,3%:

  • Les facteurs de production

eau:

Internet

Téléphone:

Electricité:

hydrocarbure:

  • politique

Les partis politiques:

Les gouvernements:

ministères:

  • Voyage et dépaysement

Compagnies aériennes:

Hôtels et restaurants:

Sites touristiques:

Transitaires entreprises:

Banque:

Climat et les conditions météorologiques:

topographie: