Seychelles

Capitale: Victoria

Population: 88 300 habitants 

Superficie: 455 km2

Date d'adhésion: 1976

Produit intérieur brut: 1,2 Mrd USD

Taux de croissance de la population: +0,74%

Monnaie: roupie seychelloise (1€ = 15,6 SCR et 1 US $ = 11,90 SCR au 25 juin 2013) 

Langue officielle:  Français, Anglais et Créole seychellois

Indicatif téléphonique: +248

Espérance de vie:  74,6 ans

 

 

  • Économie des Seychelles

Depuis l'indépendance en 1976, la production par habitant dans cet archipel de l'océan Indien se est étendu à environ sept fois la pré-indépendance, niveau proche-subsistance, déplaçant l'île dans le groupe de revenu moyen-supérieur du pays. La croissance a été tirée par le secteur touristique, qui emploie environ 30% de la population active et fournit plus de 70% des recettes en devises fortes, et par la pêche au thon. Au cours des dernières années, le gouvernement a encouragé les investissements étrangers pour mettre à niveau des hôtels et d'autres services. Dans le même temps, le gouvernement a décidé de réduire la dépendance sur le tourisme en encourageant le développement de l'agriculture, la pêche et la fabrication à petite échelle. La roupie seychelloise a été autorisé à se déprécier en 2006 après avoir été surévalué pendant des années et a baissé de 10% sur les 9 premiers mois de 2007. En dépit de ces mesures, l'économie des Seychelles a lutté pour maintenir ses acquis et en 2008 a souffert de chocs des prix alimentaires et du pétrole, une pénurie de devises, l'inflation élevée, de grandes lacunes en matière de financement, et de la récession mondiale. En Juillet 2008, le gouvernement a manqué à un amortissement Note Euro vaut environ 80 millions de dollars, conduisant à une dégradation des Seychelles cote de crédit. Dans un effort pour obtenir des prêts pour le service de sa dette, Seychelles en Novembre 2008 a signé un accord de confirmation avec le FMI que pour mandat flotter le taux de change, la suppression des contrôles de change, la réduction des dépenses du gouvernement, et de resserrement de la politique monétaire. En réponse à la réussite de la mise en œuvre des Seychelles de ces politiques, le FMI amélioré Seychelles à un fonds prorogé installation de trois ans (FEP) de 31 millions de dollars en Décembre 2009. En 2008, le PIB a chuté de plus de 1% en raison de la baisse du tourisme et les premiers effets de la libéralisation, mais l'économie se est redressée en 2010-11 après les réformes ont pris vie et le tourisme ont augmenté. Seychelles tente de mettre en œuvre de nouvelles réformes structurelles, y compris la refonte du système fiscal, la réorganisation des entreprises d'Etat, et de la déréglementation des secteurs de la finance et de la communication

  • PIB Composition par secteur

Agriculture 2%: noix de coco, la cannelle, la vanille, les patates douces, le manioc (tapioca), coprah, les bananes; la volaille; thon

Industrie 18,5%: la pêche, le tourisme, la transformation des noix de coco et la vanille, coco (fibre de coco) corde, la construction de bateaux, de l'impression, des meubles; boissons

SERVICES 79,5%:

  • Les facteurs de production

eau:

Internet

Téléphone:

Electricité:

hydrocarbure:

  • politique

Les partis politiques:

Les gouvernements:

ministères:

  • Voyage et dépaysement

Compagnies aériennes:

Hôtels et restaurants:

Sites touristiques:

Transitaires entreprises:

Banque:

Climat et les conditions météorologiques:

topographie: